Blog

Transformer le plomb en or

bandeau strech

Est-ce que l’on peut transformer le plomb en or ? À la bonne heure, ce serait le bonheur ! Eh bien, selon l’écrivain Gilbert Cesbron, « Le malheur peut être un pas vers le bonheur. » Et si l’alchimie de cette transmutation résidait dans un parallèle bien particulier, à savoir une pratique : le Kundalini Yoga ? Oui, vous avez bien lu, le bonheur est à portée de tapis de yoga !

Healthy, Happy & Holy (en santé, heureux.se & sain.e)

Dans cette aventure nous sommes invité.e.s à parcourir sept marches vers le bonheur. Une quête en somme ! En Soi surtout. Le bonheur, différent du plaisir, est tel que l’essence de l’éternel moment présent. Un moment aligné, voire silencieux ou immobile. Pour transformer les choses (en or ! ) il faut passer par son propre noyau.

« Le bonheur est une joie secrète qui se vit comme en songe. » – Robert Lalonde

Alors sept marches vers le bonheur, vraiment ?

C’est ce qui s’expérimente en Kundalini Yoga ! Bien sûr, il est possible de plonger des jours toujours, des ans durant, des allers-retours en boucle à explorer chacune des 7 marches. Voici brièvement le principe de ce concept fondamental.

 

L’engagement vers le bonheur…

Nous avons le choix de pratiquer le yoga (ou autres disciplines) ponctuellement ou régulièrement. Bien sûr, les améliorations sont plus importantes lors d’une pratique régulière. Les bénéfices s’installent à long terme grâce à une pratique sur la durée. Cela relève de notre engagement. Un pas à la fois. Une marche à la fois. C’est le moment où l’engagement guide notre pratique.

L’important c’est la première marche, celle de l’engagement ! Les autres étapes suivront.

Imaginez-vous sur le pas de départ, prêt à vous lancer dans l’inconnu. Inutile d’être souple, jeune, mince, en santé ou tout cela à la fois pour oser commencer. En yoga tout est accessible, puisque là où nous en sommes, c’est juste ! La pratique du yoga est ouverte à tout le monde. Pas de niveau, de prérequis, d’état de souplesse, de compétition, de critique, de comparaison. Il ne s’agit pas de culpabiliser si l’on est irrégulier.

Les enseignements nous apprennent qu’il y a donc 7 marches vers le bonheur !

 

 

La 1ère marche l’ ENGAGEMENT

Dans toute vie nous sommes destinés à nous engager. Se mettre en contact avec l’inconnu, se réveiller de ce que l’on connait. Décider d’être Humain, développer volontairement une attitude de gentillesse et de compassion envers tous les Êtres. L’engagement guide notre pratique. L’engagement nous donne la force morale, dit le caractère.

La 2ème marche le CARACTÈRE

Le caractère de poursuivre nos engagements. C’est une expansion. C’est quand toutes nos caractéristiques, facettes, défauts, faits sont sous notre contrôle. C’est se distancier pour s’observer. Rencontrer ses doutes, ceux des autres. Faire face à sa conscience et y répondre clairement. Le Yin et le Yang se rencontrent et s’équilibrent totalement. Le caractère nous donne la dignité.

La 3ème marche la DIGNITÉ

Nous commençons à être une personne à qui l’on peut faire confiance, à être apprécié et respecté. Attention à ce que la forme ne prime pas sur le fond. La dignité requiert le développement des qualités de dévotion et d’inclination. Il s’agit de développer des qualités allant vers le Supra Humain en laissant agir le divin en nous. Le dignité nous donne la divinité.

La 4ème marche la DIVINITÉ

Qu’est-ce que la divinité ? La divinité existe quand les personnes n’ont aucune dualité à propos de nous. Elles ont confiance en nous et n’ont aucune crainte nous concernant. Rester dans l’amour, avec des fondations fortes. Là où il y a de l’amour, il n’y a pas de question. Passer de la vibration du nombril, à celle du cœur. L’amour élimine toute dualité et nous pousse vers le service. La divinité nous donne la grâce.

La 5ème marche la GRÂCE

C’est notre présence. La grâce que nous dégageons procède de la présence que nous irradions. Une porte s’ouvre entre le personnel et l’impersonnel. Là où se trouve la grâce il n’y a pas d’interférence, pas de fossé entre deux personnes, pas d’intention cachée. La grâce nous donne le pouvoir du sacrifice.

La 6ème marche le SACRIFICE

Sacrifier; c’est se fier au sens du sacré. Nous nous rendons à la vie. Nous nous fions au sacré. Nous rendons sacré chaque instants. Nous sommes au service de l’instant présent. Nous pouvons tout supporter. Tout est possible lorsque le divin siège dans notre cœur et préside à nos pensées et à nos actions. Le pouvoir du sacrifice nous donne le bonheur.

 

La 7ème marche le BONHEUR

Le bonheur est notre droit de naissance. Pas besoin d’être quelqu’un d’autre que Soi. Quand nous sommes dans le bonheur, nous pouvons commencer à partager cette expérience avec les personnes qui nous entourent, offrant ainsi un des plus beaux cadeaux qui soit : la joie et la sécurité.

 

À vos tapis, prêts, partez vers le bonheur !

« La gentillesse peut-être vue par un aveugle et entendue par un sourd. » – Marc Twain

 
Oui, c’est kitsch une photo de chat. Mais bonheur quand même, 7ème marche, carrément dépassée !
Si vous voulez découvrir la complémentarité du Kundalini Yoga (qui est un Yang Yoga) avec le Yin Yoga lisez l’article suivant : « Comment se déroule une séance de Kundalini Yoga ? »,  « Que peut m’apporter la pratique du Yin Yoga ? » .
Si vous voulez relier l’importance de la respiration au Kundalini Yoga lisez les articles suivants : « Flow slow flow. Flow sweet flow », « Premier & dernier souffle ». Si vous voulez lire l’or dans le corps  « Le corps est d’or ».
Et visitez  la page de présentation : Yoga.
 
Photo portrait : merci Anne d’Huart.
 
 

À propos de l'auteure

Pascale Linard, belge, la quarantaine et surtout elle-même, envisage les corps et lieux de vie comme des enveloppes entrelacées qui se répondent. Ces éléments, corps & habitats, recèlent des potentiels et des ressources. Pascale s’adresse aux personnes qui désirent les entretenir et les valoriser ! La pratique du massage, du yoga et du home organising est le cœur de ses services.

Partager l'article