Blog

Home slow home. Home sweet home.

« Croire que la terre, ce motel, est notre demeure permanente et revendiquer la propriété de quelque chose que nous utilisons en location est une bêtise que l’on commet. Nous sommes ici temporairement. Nous ne sommes propriétaires de rien »  Enseignement Yogi Bhajan

Vous avez dit « organiser sa maison » ?

Le home organising est un ensemble de techniques visant à améliorer l’organisation de son espace (logement, bureau, habitat,..) en appliquant des conseils et méthodes de personnes professionnelles du rangement.

Nos possessions matérielles = nos insécurités ?

Lorsque je suis appelée en mission de home organising pour accompagner des client.e.s, c’est bien plus qu’un lieu que nous désencombrons, transformons et harmonisons. C’est un mode de vie.

L’abondance

Elle ne se trouve pas dans la multiplication des objets que convoitent nos sens mais dans la profondeur de notre perception et de notre appréciation. Ceci nous invite à envisager ce que nous utilisons. Au moins nous poser la question : où est-ce que ça va aller? Quelles sont les voies de productions et d’éliminations de ce que je consomme? Ai-je réellement besoin de tout ce que je vois, achète et fait entrer dans mon espace? Est-ce que ces objets peuvent ou non se transformer?

La vie n’est pas dans l’accumulation

C’est un phénomène. Ni la vie, ni la sécurité ne sont dans l’accumulation. L’accumulation constitue les prémices du désordre. Qu’est-ce que nous conservons? De l’ancien, de l’actuel, du quotidien,..?

Le désordre peut se trouver derrière les portes, sous ou au-dessus les meubles, sur les tables, au sol, dans les armoires et tiroirs, dans les couloirs, un chaos dans un garage. La désorganisation peut traduire une volonté de cacher ou de perdre de vue quelque chose.  Le fait d’empiler, d’amonceler, est relié à nos émotions, à nos peurs. Ce désordre peut supposer des significations d’apathie, de colère, de relation aux autres ou au monde. Avançons légers, sans encombrer notre mobilité.

S’il y a espace, il y a possibilités

Notre lieu de vie ou de travail, accumule du passage, des saletés, des visites, des joies, des désaccords, des confidences. Tout comme pour les personnes, et sans pour autant créer un espace figé, les pièces ont aussi besoin d’être propres pour nous y sentir bien. L’équilibre tiendrait-il dans nos vies de passage, en perpétuelle évolution et dans ce rôle de protection que nous offrent nos maisons?

« Le détachement est un signe de maitrise chez celui qui voit et entend parler d’un objet sans le désirer »

« Le détachement implique de se détacher, non pas des objets qui résident en notre monde, mais du désir insatiable de les posséder, de notre besoin d’eux. Nous confondons par ignorance notre source de bonheur, notre Soi, avec de tels objets et ignorons notre vraie source intérieure de joie inconditionnelle. Désirer insatiablement c’est s’imaginer le bonheur procuré par la possession de quelque chose. De telles illusions teintent nos perceptions: chacun voit ce qu’il désire et non la réalité, de la même manière que celui qui regarde dans un miroir couvert de poussière ne réussit pas à voir la réalité. »

I.15 Sûtras de PATANJALI

Simplifiez, simplifiez !

Selon les minimalistes, l’amélioration se fait par soustraction. Less is more.

La beauté instaure un ordre qui fait barrage à la folie.

Une aide extérieure

Faire appel au regard extérieur d’une personne professionnelle en home organising pour (re)penser et modifier son lieu de vie ou de travail apporte des conseils, des encouragements et des solutions. Le rythme d’avancement des séances de home organising se fait en fonction des occupants (personne, famille, équipe,..) à soutenir.

Le diagnostic établit lors de la première séance sert de porte d’entrée au programme à construire. Le tri suit. Le désencombrement s’installe. Le rangement prend place. Et l’aménagement se renouvelle. L’espace est pris en main par ses habitants assorti à leur mode de vie, leur ergonomie et leurs goûts. Se révéler par son espace c’est se l’approprier. Et l’habiter.

J’adore vous y accompagner !!! En conscience je me passionne sur cette presque science. Elle se répand, s’affine et prend tout son sens dans notre société d’excès, de quêtes et de beautés.

Voilà pourquoi  je pratique le service du home organising

Pourquoi j’entre sur demandes dans les maisons privées et les lieux professionnels? Pourquoi j’aide les personnes à se désencombrer, à trier? Parce qu’il y a un lien entre le soin apporté à nos affaires et notre clarté mentale. Parce que le vide est plein de possibles. Parce que je crois en nos objets bienfaisants sans accumulation. Parce que le rangement ne va pas sans la conscience de nos attachements. Parce qu’il est temps de réaliser nos loyautés futiles et nos excès de consommations. Parce que le home organising touche plus que nos murs. Il touche nos modes de vie.

A propos de l'auteure

Pascale Linard, belge, la quarantaine et surtout elle-même, envisage les corps et lieux de vie comme des enveloppes entrelacées qui se répondent. Ces éléments, corps & habitats, recèlent des potentiels et des ressources. Pascale s’adresse aux personnes qui désirent les entretenir et les valoriser ! La pratique du massage, du yoga et du home organsing est le cœur de ses services.

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur whatsapp